Supply Chain digitale, un enjeu à plus de 2000 milliards de dollars

Si vous continuez à considérer vos Supply Chain de façon linéaire — de vos fournisseurs vers vos clients — le choc risque d’être brutal. Désormais, la révolution du digital rend ces chaînes dynamiques et multi-dimensionnelles, interconnectant objets, processus, organisations et données à l’échelle planétaire. D’ici 2022, le digital devrait ainsi redistribuer 2700 milliards de dollars par la création de nouvelles opportunités et la diminution des coûts d’approvisionnement. Découvrez les règles d’or de ce nouveau monde.

Les nouvelles tables de la loi

Personnalisable tu seras

Réapprovisionner des articles en rupture de stock et les livrer par circuit court, chez le client, dans un point relais ou en magasin… Faciliter la configuration personnalisée de chaussures, de vêtements, d’objets…. Fabriquer au dernier moment des pièces spécifiques grâce aux technologies d’impression 3D… Donner accès à tous les espaces d’un parc ludique (hôtel, restaurant, attractions) à travers un bracelet connecté qui capture également les photos prises pendant son séjour et permet de les retrouver chez soi… Votre client est unique et entend être traité comme tel. Dans le monde réel et numérique.

 

Agile tu resteras

Ces dernières années, les entreprises ont cherché à répondre à la volatilité toujours plus forte de leurs marchés. Face à une demande volatile et des problèmes récurrents d’approvisionnements, la filiale française d’un laboratoire pharmaceutique par exemple anticipe les ruptures de stock de ses produits en améliorant sa visibilité sur l’ensemble des activités de sa Supply Chain et en utilisant des modèles de prévisions de demandes sophistiqués.

Une récente étude d’Accenture confirme cette tendance en démontrant que les entreprises les plus performantes dans la gestion de leur Supply Chain investissent activement dans la gestion des risques liés à leurs opérations, et plus spécifiquement dans les outils et compétences analytiques.

 

Complémentarité et connectivité tu privilégieras

Il n’est plus nécessaire d’arbitrer entre ses canaux de distribution mais de les utiliser de façon complémentaire en les connectant. Souvent, les distributeurs peinent à mettre en cohérence prix, disponibilités des produits et identification des clients entre leurs canaux physiques et numériques. En France, un leader de la distribution grand public a su se transformer pour aligner ses prix en temps réel à travers tous ses canaux de distribution, tout en proposant des références en exclusivité par Internet qui peuvent ensuite être livrées chez le client ou collectées en magasin dans l’heure qui suit.

 

La rumeur sociale tu analyseras

Les réseaux sociaux permettent une diffusion rapide de l’information et leur exploitation via des techniques analytiques permet d’améliorer la capacité à prévoir et réagir des industriels. Par exemple, largement commenté via Twitter, un reportage télévisuel sur le plumage à vif d’oies chez un fournisseur hongrois a fait chuter de 5 %, en quelques heures, le cours de Bourse d’un fabricant de vêtements d’hiver. À l’opposé, un leader de la téléphonie mobile a créé des postes de business operations data scientists (statisticiens opérationnels) pour utiliser les données des médias sociaux pour le lancement de ses nouveaux produits et mieux en prévoir les ventes.

 

En conclusion

Il ne s’agit pas de faire table rase des Supply Chain existantes, mais d’en repenser le fonctionnement à la lumière d’informations toujours plus nombreuses et accessibles dans un fonctionnement en réseau. Les entreprises doivent se montrer à la fois inventives, en créant de nouvelles sources de revenus ou d’efficacité grâce au digital ; et pragmatiques, en focalisant sur les résultats et non la seule expérimentation de techniques innovantes. C’est ainsi que les plus avisées d’entre elles transforment leurs données en véritable avantage concurrentiel !

 

* * * * * *

 

En chiffre

D’ici 2020, la sphère numérique sera environ trente fois plus vaste qu’en 2008, englobant 26 000 milliards de systèmes connectés à Internet* ! Le numérique est porteur d’un immense potentiel attractif, mais aussi disruptif, voire destructeur pour les industriels qui ne réagiront pas à temps.

* Source : Gartner

 

Du linéaire au multi-dimensionnel

Là où les chaînes d’approvisionnement fonctionnaient de façon linéaire, « poussant ou tirant » composants et produits à travers les différents maillons de la chaîne logistique, le numérique ouvre de nouvelles dimensions qui perturbent et enrichissent le fonctionnement des entreprises.

Sont ainsi modifiés et augmentées :

  • Les organisations et les interactions — avec les clients, les fournisseurs, les distributeurs, les partenaires agissant en réseau.
  • Le rôle et la valeur des processus, des données, du réseau logistique et industriel.
  • Les gisements de valeur à chaque maillon de la chaîne.
  • Les points de contrôle.
  • Les modèles économiques.