Pourquoi la CNIL s’attaque aux réseaux sociaux

Dans l’affaire CNIL/Facebook 2016, où le réseau social est mis en demeure par la Commission Nationale Informatique et Libertés,  c’est en fait tout le système de régulation d’Internet et des réseaux sociaux qui est remis en question, explique l’avocat Alain Bensoussan. La CNIL adresse des reproches sur l’utilisation abusive des données personnelles, sur le nombre trop élevé des cookies assimilés à des mouchards, sur les informations sensibles qui doivent être associés à un consentement express demandé, et enfin sur l’exportation des données aux Etats-Unis après la décision de la cour de justice de l’Union Européenne invalidant le Safe Harbor.  La façon dont Facebook va réagir à cette mise en demeure risque fortement d’influer sur l’avenir de la gouvernance d’Internet et de son éthique.