Le digital creuse l’écart entre précurseurs et suiveurs

Accenture Digital Double-Down

Si vous envisagez encore la transformation numérique comme une simple opposition entre prédateurs Internet et entreprises établies, il est temps de changer d’optique. Car la vraie ligne de fracture se situe entre les groupes précurseurs, qui redéfinissent les marchés, et les suiveurs, qui en subissent les bouleversements. Quelles que soient la taille et l’activité de votre entreprise, il vous appartient de choisir votre camp.

Comme le révèle l’étude Décrochage numérique*, les entreprises attentistes subissent un double effet de cisaille : d’une part celui provenant de start-ups qui se développent à grande vitesse et à grande échelle, bousculant les marchés les mieux établis sur leur passage ; d’autre part celui issu des grands groupes qui digitalisent leurs activités à coups de centaines de millions d’euros de rachats, de partenariats et d’investissements.

* Réalisée par The Economist intelligence unit à la demande d’Accenture, cette étude résulte d’entretiens avec 1 041 directeurs ou membres de comités exécutifs d’entreprise représentant 12 secteurs d’activité et 20 pays. 85 % d’entre elles génèrent un chiffre d’affaires annuel supérieur à 500 millions de dollars.

Suiveur ou transformeur ?

L’attentisme ou le saupoudrage des dépenses numériques ne prémunit en rien contre cette double menace. Pour transformer le risque en opportunité, la clé réside dans la stratégie d’investissement. En effet, là où les « précurseurs » accélèrent leur croissance grâce au digital, créant de nouveaux actifs et de nouvelles valeurs, les « suiveurs » utilisent le numérique simplement pour améliorer l’existant.

Accenture Digital Double Down

 

Axes gagnants

Si votre entreprise veut faire la course en tête, voici les leviers qui feront la différence. Les entreprises utilisent le numérique pour développer ou améliorer :

 Accenture Digital Double-Down

 Secteurs en pointe et à la traîne

Il faut tenir compte d’un autre facteur dans ce nouveau paysage concurrentiel : la transformation numérique n’est pas la plus avancée là où on l’imagine. Des secteurs comme la banque ou la santé disposent déjà d’une majorité de précurseurs. En revanche, l’énergie et l’assurance sont plus conservatrices, laissant d’autant plus d’opportunités aux concurrents (start-ups ou groupes digitalisés) de creuser l’écart.

Accenture Digital Double-Down

Accenture Digital Double-Down

Régions en pointe ou à la traîne

De même, les zones géographiques où les précurseurs sont les plus actifs vont à l’encontre des idées reçues. Ainsi, dans toutes les régions excepté l’Europe, une majorité attend des technologies numériques une transformation complète ou significative.

Accenture Digital Double-Down

 

Ce qu’il faut en retenir

La vague numérique n’a rien d’une fatalité pour les entreprises qui accomplissent leur révolution culturelle à temps. Plus tôt elles prennent conscience des opportunités offertes par le digital, plus vite elles accélèrent leur croissance, en concentrant leurs investissements sur des business models de rupture. En changeant de vision, en choisissant d’être un précurseur plutôt qu’un suiveur, elles se donnent les moyens de leur développement futur.