La technologie au service de l’agri-business

La high-tech investit le monde agricole, comme en témoigne la dernière exposition Innov’Agri. Exemples, les drones de Romain Faroux, de la société Airinov permettent de gérer le Big Data agronomique et d’observer les parcelles de manière très précise. Le tracteur quant à lui est piloté automatiquement par le GPS, explique Benjamin Verzeaux (Isagri/SatPlan), et de façon beaucoup plus précise qu’avec une conduite humaine. Pour de petites surfaces, Matthias Carrière, de Naïo Technologies, démontre comment le robot permet de désherber entre des lignes de culture qu’il repère grâce à ses capteurs. Maîtriser la conduite de gros engins, cela s’apprend mais avec simulateur vidéo comme celui développé à l’initiative de la MSA du Gard, les progrès sont rapides. Pour Maxime Linard de chez AgriAffaires, les agriculteurs utilisent désormais internet et les mobiles pour leurs besoins professionnels. L’exploitant, estime Carol Gué d’ODA Group, est passé d’un statut d’agriculteur à un statut d’ « agri-manager » !