La « Fabrique numérique » d’ERDF mixe Big Data, open data et objets connectés

Le Big Data n’est pas vraiment une nouveauté pour ERDF qui trace depuis des années la modélisation de la consommation d’énergie de 35 millions de clients. Mais, pour Christian Buchel, DGA et Chief digital and international officer d’ERDF, créer une « fabrique numérique » était la bonne réponse à une meilleure utilisation du digital comme levier de transformation. Pour Jean-Charles Monnet, directeur de cette entité, l’un des objectifs est l’open data, les données à la disposition de tous, comme la production éolienne. Plus généralement toutes les data ERDF sont désormais accessibles au grand public. Pour l’électricien, c’est une révolution culturelle : 38 000 salariés sont engagés dans cette transformation numérique qui franchit une nouvelle étape avec la mise en place des compteurs intelligents Linky.

  • Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
  • Twitter
  • Youtube