Le cadre juridique pour l’Internet des objets

Après le web 1.0, l’internet des médias, après le web 2.0, l’internet des réseaux sociaux, voici le web 3.0, l’internet des objets, estime l’avocat Alain Bensoussan, spécialiste du droit des technologies. Les objets sont avec nous, sur nous, en relation avec nous : ils réagissent entre eux et avec nous et démultiplient leur impact sur le SI. Les conséquences juridiques sont importantes et nécessitent une adaptation du droit: il faut renforcer le contrôle du respect de la vie privée, redéfinir les responsabilités pour ces nouveaux systèmes globaux qui vont de l’homme à l’objet et, enfin, structurer le droit du Big Data.

  • Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
  • Twitter
  • Youtube