Imprimante 3D et droit face à une innovation de rupture

Le droit peut-il donner des solutions opérationnelles à des innovations de rupture comme les imprimantes 3D ? Il y a deux objets en fait : l’objet moléculaire fabriqué et l’objet virtuel, le fichier qui commande la machine. Les angles juridiques sont différents : sont concernés aussi bien le droit d’auteur que le droit du design ou encore le droit du savoir-faire. A nouveaux objets technologiques et virtuels, nouveaux objets juridiques !