Les impacts juridiques de l’hologramme

Représentation d’une personne physique vivante ou décédée, l’hologramme est une application informatique qui, en se développant, pose des questions au niveau juridique, explique l’avocat Alain Bensoussan.

On peut tenter de se référer au droit à l’image ou au droit des contrats mais ce n’est pas suffisant: il faut probablement inventer un nouveau droit, lié à la personne mais aussi à d’autres domaines comme le droit d’auteur ou la protection des données personnelles.

Si on considère que l’hologramme est une sorte de double virtuel de l’individu, il faudrait alors peut-être envisager un régime juridique plus global qui définisse en même temps les droits de l’individu et de son hologramme et de toute copie virtuelle : ce serait un droit du “moi” !

  • Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
  • Twitter
  • Youtube