Attractivité et formation au centre des enjeux du numérique

13% de jeunes filles dans les écoles d’ingénieurs, ce n’est pas assez, estime Guy Mamou-Mani, co-président Groupe Open, président de Syntec Numérique, lors d’une conférence tenue aux Entretiens Numériques 2015 à Opio sur le thème : « Attractivité et formation au centre des enjeux de la transformation numérique ». Il faut les convaincre que si le digital casse les notions du temps, des distances, de possession, d’emploi, il crée en même temps de nombreuses opportunités de business et d’emploi. La transformation numérique est un projet commun entre entreprises utilisatrices et fournisseurs et la France a beaucoup d’atouts dans ce domaine. Notamment à travers ses cycles d’enseignement et de formation et ses jeunes diplômés.